Chat with us, powered by LiveChat Skip to main content

MONZA RALLY SHOW 2018

Monza Rally Show 2018: Rossi remporte le 7ème titre mais un fantastique Tony Cairoli lutte et bat Valentino Rossi au Master Show.
« The Show Must Go Hard » est le slogan choisi pour la 40ème édition du Monza Rally Show. Cette année encore, sur le circuit national de Monza, du vendredi 7 au dimanche 9 décembre, un autre grand spectacle a eu lieu… 120 voitures, dont 23 historiques, ont couru sur le circuit, en donnant vie à trois jours de pure adrénaline. Le Monza Rally Show vit son succès dans une combinaison parfaite entre pilotes de rallye professionnels, motards et pilotes de catégories différentes, sans oublier les nombreux personnages du show-business. Le nom qui plus que tout autre continue d’attirer les foules est bien sûr Valentino Rossi qui s’est donné en spectacle à bord d’une Ford Fiesta WRC Plus, suivi de Tony Cairoli, au volant d’une Hyundai i20 WRC 1,6, tandis que parmi les « purs » pilotes de rallye, Teemu Suninen a pris la tête à bord de sa Ford WRC spéciale.

MONZA RALLY SHOW: VALENTINO DOMINE
Quatre à la suite : 2015, 2016, 2017 et maintenant 2018. Cette année, Valentino Rossi n’a rien laissé à ses adversaires et, avec ses succès répétés dans les épreuves spéciales, il a remporté le 7ème succès du Monza Rally Show. Dimanche également, le « Docteur » a donné le meilleur de lui-même en distanciant ses adversaires, même si les polémiques n’ont pas manqué (mais il en a été de même pour les quatre premiers classés) en raison de l’utilisation d’une voiture de catégorie beaucoup plus élevée (WRC PLUS) que les normales WRC.
Après trois jours de courses, Valentino était le premier avec 1’07 « sur Suninen. Les frères Brivio montent sur la troisième marche du podium, tandis que sur la quatrième nous retrouvons Uccio (Alessio Salucci), l’ami du Docteur. Le défi des WRC 1.6 a été remporté par le fantastique Tony Cairoli qui a devancé Bonanomi avec seulement 8 dixièmes de seconde.

MASTER SHOW: LA REVANCHE DE CAIROLI
Après les polémiques mentionnées, le moment de la vengeance est arrivé. Valentino et Tony se sont affrontés au Master Show et cette fois-ci Cairoli l’a remporté dans sa Hyundai i20 WRC 1.6. Une finale vraiment palpitante avec Valentino en tête dans les premiers tours mais, grâce à une course parfaite et sans bavure, Cairoli a réussi à récupérer son retard, et ce malgré une voiture de catégorie inférieure et environ 80 cv de moins. Félicitations donc au grand Tony qui a su y croire jusqu’au bout. En revanche dans l’autre défi, celui consacré au WRC Plus, Rossi a battu le pilote de rallye Teemu Suninen, en s’offrant une nouvelle victoire. Mais le MONZA RALLY SHOW ne déçoit jamais et les courses dans les catégories mineures et historiques ont été pareillement très belles.